French Carcan


Parties fines et hyperclasse by titifoso
20/11/2011, 14:15
Filed under: La vérité toute nue | Tags:

Les investigations des trois juges chargés d’instruire l’affaire de proxénétisme dite du Carlton de Lille révèlent un scandale inédit en France, à la confluence des “réseaux francs-maçons, libertins et politiques” selon les termes des magistrats dans une ordonnance.

“Même les frasques de certains élus de la IVe République paraissent fades en comparaison du système d’approvisionnement mis en place pour satisfaire les appétits sexuels de l’ex-patron du Fonds monétaire international…” L’Express


58 Commentaire jusqu'à présent
Laisser un commentaire

DSK c’est plus Rocco au FMI, c’est le silence des agneaux le mec.
——–
Sinon très bon film, ma scène préféré la partouze Royale avec Charlie Oleg à l’orgue, le décor est somptueux et les putes sont magnifiques !

Commentaire par Arrakis

La musique qui illustre la scène est un chant catholique…inversé !
Kubrick par cette utilisation de la musique (on ne met pas en sens inversé au hasard…) nous montre que les puissants participent à des partouzes qui peuvent virer messe noire ! C’est tout de même très audacieux d’avoir réussi à glisser ça avec l’argent de la Warner Bros !
Le même dans le bon sens :

Commentaire par néon violet de bar à pute

@Arrakis:

Rocco Circoncis plutôt que Rocco Siffredi…

Commentaire par Loras

@néon violet de bar à pute
Je savais que c’était Jocelyn Pook, pour la musique, je m’étais renseigné à l’époque. je trouve ce morceaux fascinant, c’est surement lié à l’esthétique de la scène, aussi.
C’est du chant catholique inversé ?

Commentaire par Arrakis

À n’en autant pour moi, c’est Kubrick qui a inversé l’interprétation de Jocelyn Pook, c’est ça ?

Commentaire par Arrakis

quel est le titre de l’original alors ? c’est tres tres tres beau ! magnifique !!

Commentaire par butalorsyouarenotfrench

D’après wiki : durant le rituel, les incantations et chants en fond sonore sont extraits d’une liturgie roumaine orthodoxe enregistrée dans une église de Baia Mare, jouée en sens inverse.
Le morceau intitulé Masked Ball est une adaptation par Jocelyn Pook de son morceau Backward Priests

Commentaire par titifoso

Le morceau de Jocelyn Pook s’intitule Masked Ball.

Néon nous propose une version éditée par un auditeur et jouée à l’envers (played backwards).

Pour résumer :

1) La version originale de Masked Ball, celle du film de Kubrick (tirée de l’album Flood de Jocelyn Pook), est belle et bien enregistrée à l’envers.

2) Un auditeur a décidé de son propre chef de repasser ce morceau à l’endroit afin d’en rendre le contenu intelligible ; il a publié le fruit de son travail sur youtube et en propose une retranscription et une traduction :

ROUMAIN :

Zisa Domnului catre ucenicii sai…Porunca noua dau voua…Domnului sa ne rugam pentru mila, viata, pacea, sanatatea, mantuirea, cercetarea, lasarea si iertarea pacatelor robilor lui Dumnezeu. Inchinatori, miluitori si binefacatori ai sfantului lacasului acestuia.

ANGLAIS :

And God told to his apprentices…I gave you a command…to pray to the Lord for the mercy, life, peace, health, salvation, the search, the leave and the forgiveness of the sins of God’s children. The ones that pray, they have mercy and they take good care of this holy place.

Commentaire par Pierre Haucaret

merci pour les infos ! je vais essayer de trouver l’original. L’adaptation de j.Pook est interessante également mais l’original est plus apaisant.

Commentaire par butalorsyouarenotfrench

pardon je n’avais pas tout lu … C’est donc bien J.pook pour la musique et des chants liturgiques roumains passé à l’envers. Emouvant à l’envers comme à l’endroit !!

Commentaire par butalorsyouarenotfrench

PS : Masked Ball (titre utilisé pour la B.O. de Eyes Wide Shut) et Backward Priests (titre employé sur l’album Flood de Jocelyn Pook) sont un seul et même morceau.

Seule leur longueur diffère (3’42” pour la B.O. pour un peu plus de 6′ pour la version figurant sur Flood).

Commentaire par Pierre Haucaret

En tout cas en string, c’est pas Evelyne Leclerc et Fabienne Egal. Je les aurais reconnues.

Commentaire par Charlie Oleg

@Titi&Pierre
Merci pour les explications .

@Charlie Oleg

ha ha excellent ! “formidable” :)

Commentaire par Arrakis

le château où le film fut tourné est Mentmore Towers, construit par et pour la famille Rothschild.

Commentaire par alec desforges

Dans le film, le code pour s’intégrer à la soirée porte le nom du seul opéra de Beethoven, Fidelio, or Beethoven était sourd, mais pas aveugle. La seule chose qui est demandée, c’est le silence. Les hommes et les femmes n’ont plus de noms, on participe au rite pour indiquer qu’on appartient à la caste de ceux à qui tout appartient. C’est une religion à mystères, et c’est moins l’Eglise qui est singée que le fatras vénitien du Carnaval avec ses parfums de Vénus syphilitique. La richesse, la beauté, la gloire, l’art, tout appartient et doit appartenir à la caste mais tout y est pourri par le crime. C’est le propre de l’oligarchie ou du club de se clore et de se compter en ne négligeant pas le meurtre si nécessaire. DSK, comme Berlusconi ont été éliminés parce qu’ils avaient fait leur temps. Il faut donner un os à ronger aux opinions, on jette donc, parfois, une épave et l’Express joue bien son rôle de toutou. Le Troquer, président socialiste de l’Assemblée Nationale est tombé sur une affaire de ballet rose. Les gaullistes avaient besoin de faire le ménage, quand ils ont essayé avec Pompidou, qui aimait avec démesure l’argent, ils s’y sont cassé les dents. La contre-attaque est venue presque immédiatement, lorsque Jacques Foccart, pour qu’il expie Markovic, fut désigné comme un agent soviétique et qu’Hitchcock a filmé le tout dans l’Etau. Toujours la mise en scène donc.

La dernière réplique du film c’est celle de la femme du médecin lessivé : Let’s fuck. Le montage n’ayant pas été réalisé par Kubrick, on peut se demander si vivant, il aurait choisi cette fin

Commentaire par Memento Mouloud

L’orgie rituelle maçonnique de Eyes Wide Shut est un rite païen mêlant le pseudo-religieux & le sexe or tout cela appartient au domaine du satanisme ritualisé.

Si l’on en croit les écrits du mage sataniste (et pédophile sanguinaire notoire) anglais Aleister Crowley, la pensée sataniste, pour rester hermétique au non-initié, pratique l’astuce du langage inversé ainsi que la liturgie inversé, çe qui signifie beaucoup du point de vue spirituel.

Satan étant originellement “le père de tous les mensonges”, le Satanisme pratique toujours le mensonge, souvent par le langage inversé: les intentions réelles cachés sont le contraire de leur déclaration publique ( les politiciens utilisent systématiquement cette astuce).

Le Satanisme est l’opposé négatif du Christianisme: son exact contraire.

Donc, un chant liturgique à l’origine chrétien mais exprimé à l’envers adopte ainsi une signification sataniste: inversion des valeurs & des concepts. Le Bien devient Mal & le Mal devient Bien!

Stanley Kubrick était l’esprit le plus brillant de l’histoire du Cinéma; au final, son dernier film lui a sans doute…coûté la vie pour avoir voulu ouvrir grand les yeux du Public! ;)

Commentaire par Monsieur Bobbi

@ Memento & Bobbi
Merci d’avoir prit la peine de nous éclairer, c’est très intéressant .

Mais j’ai du coup j’ai des questions qui restent sans réponses face à la maçonnerie et autres Rothchilds…

1) La maçonnerie est-elle encore si puissante que ça aujourd’hui ? puisque tous les symboles sont décrypté sur internet depuis des années, des puissants ne se cachent même plus pour dire qu’ils en sont, on a même eu droit ces dernières années à des reportages télé sur les loges, sans compter tous les articles dans la presse .

2) Et comment fait-on quand on est conscient que la maçonnerie travaille à la destruction des nations depuis des décennies, mais qu’en même temps on kiffe les films de Kubrick :)

En cherchant depuis hier sur les symboles du film, je suis tombé sur un certain Philip Jackson (sculpteur anglais) , apparemment Kubrick aurait été inspiré par cet artiste; les masques dans la scène ci-dessus sont identiques.
Même problème de conscience je trouve ces sculptures magnifiques !

Comment je fais docteur Freud ? je sais plus trop où j’en suis^^

Commentaire par Arrakis

Partouze, pédophilie et Maçonnerie ont toujours fait bon ménage.
Les histoires sordides de l’autre côté de la frontière en Belgique nous le rappelle douloureusement (Dutroux, Zandvoort, etc. French en avait déjà parlé)
Cette fois encore, ils semblent que les frères :. aient le kiki mouillé dans cette affaire : http://www.nordeclair.fr/Actualite/2011/11/20/l-affaire-carlton-une-histoire-de-reseau.shtml

Commentaire par Zigfrid

@ Arrakis : vous pouvez aimer l’esthétique des masques Venitiens, avoir les mêmes goûts que les Elites partouzeuses et adeptes de messe noire ne vous range pas dans la même catégorie ! Comme il y a des gens pas du tout antisémites qui adorent Céline !
L’Art est un reflet de nos temps, simplement. Ce n’est pas un parti politique auquel on adhère !
Kubrick nous montre des choses importantes que beaucoup n’ont pas vu lors de la sortie de son dernier film, nous qui avions les “yeux grands fermés” sur ce que pratique le pouvoir lors de ses loisirs (la presse s’était essentiellement concentrée sur les rapports psychologiques du couple dans le film).
De ce fait, on a le droit d’aimer ses films, car à travers la fiction se dissimule une vérité importante. Et la grâce de la mise en scène est le fruit d’un artiste, pas de la franc maçonnerie !
Je conseille d’ailleurs à ceux dont la fabrication de son dernier film intéresse de lire “Deux ans avec Kubrick” de Frederic Raphael – le scénariste – pour voir notamment sur quelles références il s’appuie pour créer cette partouze/messe noire (car sacrifice de pute vers le 3 acte) dans le film (orgies papales et romaines).
Autrement le montage est bien celui voulu par Kubrick. Il est décédé 4 jours après l’avoir montré aux pontes de la Warner. Il est probablement mort cause de deux facteurs : la réalisation de ce film sur 4 ans l’a épuisé. Deuxièmement, sa fille Viviane devait en faire la musique et à cause de l’entourage de Tom Cruise, elle souscrit à la scientologie contre l’avis (raisonné) de son père. Elle se brouilla avec ses deux parents et partit en Californie. Kubrick durant le montage lui envoya une lettre d’une dizaine de pages à laquelle elle ne répondit jamais.

Commentaire par néon violet de bar à pute

Pour les cinéphiles, beaucoup de films parlent de ces activités de loisir transgressives que certains puissants pratiquent :
- “Salo et les 120 journées de Sodome” de Pier Pao Pasolini (partouzes pédo-criminelles satanistes de haut lieu)
- “La Mémoire du Tueur” d’Erik Van Looy (réseaux pédophiles belgo-européens)
- “La Femme Flic” d’Yves Boisset (réseaux pédophiles français)
- “Rosemary’s Baby” de Roman Polanski (partouzes satanistes)
- “Twin Peaks Fire Walks With Me” de David Lynch (prostitution de mineurs par leurs parents auprès de notables de province)
- “Les Ballets Ecarlates” de Jean Pierre Mocky (partouzes pedo-criminelles par des notables de province.
- “Il Divo” de Paolo Sarrentino (réseaux d’affairisme véreux et criminels franc-maçons)

Commentaire par néon violet de bar à pute

Merci néon et Mouloud pour leurs commentaires précis.

J’ai du mal à voir dans ce passage (ainsi que d’autres) le dévoilement d’une élite, de ses pratiques. Mais plutôt l’utilisation des rapports de force et du secret illustrés ici pour mettre au grand jour et de manière théâtrale les tensions au sein du couple.

Une version psychologisante donc. En fait le couple reste au centre des priorités de Kubrick, il a assez passé de temps à décrire les mouvements du monde dans ces précédents films.

Commentaire par Bonjour Maître

@ Bonjour Maître : ton point de vue (grille de lecture psychologisante) est l’une des multiples interprétations que l’on peut avoir du film au sens figuré (ce qui fait la richesse des grandes oeuvres). Néanmoins au sens littéral, le personnage interprété par Tom Cruise se retrouve bien dans une partouze doublée de messe noire de gens puissants et intimidants (le discours du personnage de Zigler à la fin rappelle qui sont ces gens et leur totale impunité vis-à-vis de la loi, la prostituée sacrifiée et l’homme qui le suit dans la rue) au sein de cette histoire dont on découvre avec le temps les nombreux niveaux de lecture.
Certes Kubrick ne dénonce pas cela et ce n’est pas son projet que de faire des films “engagés”. Mais il l’aura montré au sein d’un film bien plus riche qu’on présuppose…

Commentaire par néon violet de bar à pute

a combien évaluez vous cette équation “1 EPR – 24 Centrales + Mox = ? “, quelques points de réflexion dans http://aviseurinternational.wordpress.com/2011/11/22/equation-pseelv-1-epr-24-centrales-mox-effets-collateraux-des-sieges/

cordialement

Aviseur

Commentaire par aviseurinternational

Je suis absolument d’accord. Faire laisser entrevoir plusieurs niveaux de lecture dans une seule séquence c’est toujours un tour de force avec Kubrick.

Mais une chose me semble essentielle : au lieu de se divertir dans des idées et des théories plus grandes que ses acteurs, Kubrick revient toujours à ses personnages et c’est bien eux qui laissent la trace la plus marquante du film. Ainsi Barry Lyndon. Ainsi Orange mécanique. Ainsi 2001 qui contrairement à la traditionnelle SF (au cinéma en tout cas) remet le projet humain au coeur de tous ses films.

Bref le contexte reste un outil pour développer sa narration, sa narration étant mue par des femmes et des hommes.

Et en ça c’est un peu le Shakespeare du cinéma. Pour le Marx du domaine (“esprit de système” économique en particulier), j’hésite car personne ne se démarque aussi bien que lui.

Je disais psychologisante par ironie, je vois bien que mon analyse en trois lignes est trop simplificatrice. De la même façon de que de replacer le contexte avant les personnages.

La dernière scène de l’extrait est assez révélatrice avec un certain retour à une intimité. Le couple ne fait que fuir mais sans jamais réussir à rester ensemble et qu’ils aient besoin de rejoindre cette messe pour se sentir unis est avant-goût de l’échec de leur projet. Après l’annonce du retour à la violence d’Orange mécanique, implacable, Kubrick ne voit pas non plus d’issue dans le couple maintenu par une illusion amoureuse toujours fragile. L’impunité de cette élite et ce mépris du peuple sont un constat que l’amour clos ne peut résoudre.

Je vais voir ce que Slavoj Žižek en dit sur le sujet. C’est un grand critique de la libération sexuelle, appelant le libéralisme et l’échec d’un projet commun. Et il adore le cinéma.

Commentaire par Bonjour Maître

Merci néon pour votre éclairage !
Je suis d’accord, l’histoire de couple n’est qu’un cache-sexe.
A l’époque, on a vu le doigt au lieu de voir la lune…

Commentaire par titifoso

@ Titi
” Merci néon pour votre éclairage ! ” :) :))

Commentaire par Arrakis

et oui le néon éclaire comme il peut ! (ce n’est pas un porteur de lumière pour autant^^)
Si quelqu’un souhaite quoique ce soit d’informations cinéphiles sur Kubrick qu’il n’hésite pas : j’ai TOUT ce qui est sorti dans le commerce à son sujet.
Sinon en parlant de films si l’on souhaite connaître des films qui sont sur la ligne de la réacosphère je me suis fait un classement qui peut être utile pour ceux qui pensent que le cinéma n’est qu’un vague truc de bobo de gauche…

Commentaire par néon violet de bar à pute

J’aurais tant aimé voir se faire sa grande œuvre maudite : NAPOLÉON

Commentaire par titifoso

En quelques minutes on comprend le décalage entre l’élite et la plèbe : Aux puissants le faste, la belle musique et les putes de 1er choix. Aux autres les saunas mixtes avec serviettes et peignoirs prêtés par la maison, oui Môssieur, dans lesquels pour 20 ou 30 euros, 1 ou 2 bas-morceaux se font laborieusement prendre devant une rangée de petites quéquettes molles.

Commentaire par identité66

@ néon
Tu as un blog ? ça m’intéresse sur Kubrick et plus généralement sur la réacosphère .

Commentaire par Arrakis

Baaah néon peut intégrer la rédaction de French Carcan c’est plus simple.

Commentaire par Yann

@ Arrakis (Frank Herbert ?) : communiquez moi par mail les infos que vous souhaitez obtenir. Concernant Kubrick ma “collection” va jusqu’à son premier film, absolument inédit, dont le cinéaste a tout fait pour qu’il ne reste pas connu (c’est en effet un travail scolaire, bancal et prétentieux : le metteur en scène se rattrapera par la suite).

@ Yann : très flatté de rejoindre la loge^^. communiquons par mail sur ce que je peux apporter.

Commentaire par néon violet de bar à pute

Sinon en parlant de films si l’on souhaite connaître des films qui sont sur la ligne de la réacosphère je me suis fait un classement qui peut être utile pour ceux qui pensent que le cinéma n’est qu’un vague truc de bobo de gauche…

je suis preneur de la liste aussi !
http://www.dailymotion.com/video/x4uca7_la-horse-alors-c-est-vous-le-grand_shortfilms

Commentaire par Fond De Terroir

Concernant la musique, je cite :

“Jocelyn Pook était allée plus loin au départ, à tel point que sa musique a provoqué une controverse : dans une lettre à la Warner Bros l’ « American Hindus Against Deamation » s’est ainsi indigné de l’utilisation de shloka d’un des plus grands textes sacrés hindous, le Bhagavad-Gita. Les mots que la compositrice utilisent signifient en effet : « Pour la protection des vertueux, pour la destruction du mal et le solide établissement du Dharma (la droiture), je nais et m’incarne dans la terre, d’âge en âge » (5). Par la suite, la bande sonore fut modifiée pour la sortie internationale du film et l’édition vidéo.”

Concernant la séquence proprement dite, le seul mot qui vient à l’esprit pour qualifier tout ce fatras pseudo-satanique tout droit sorti d’un clip de Mylène Farmer, c’est GROTESQUE.

Des gens riches et puissants perdraient-ils leur temps à faire des simagrées pareilles avant de fourrer des putes ? j’en doute.

Après avoir vu ce film, j’ai eu la triste impression que Kubrick avait la cervelle en compote lorsqu’il a fait ce film. Sans parler de la prestation calamiteuse de Nicole Kidman, notamment dans la scène où elle fait une scène à son mari après avoir fumé un joint : dans le genre pas crédible, on a rarement fait mieux.

Peut-être que je suis complètement passé à côté de quelque chose et que je n’ai rien compris, mais j’ai surtout vu dans ce film les fantasmes vulgaires d’un vieux con qui a du mal à bander.

Commentaire par Rosco

Précision: quand se mêle sexe, rites païens & magie noire sur fond de messianisme antéchristique, alors on parle de (black) SEX MAGICK dont l’un des théoriciens les plus cultes fût effectivement le mage noire (et escroc/fumiste) Alexandre Aleister Crowley.

“magick” avec un “k”, onzième lettre de l’alphabet, le onze étant le chiffre de l’action criminel dans la Kabbale talmudique; Crowley par la lettre “k” faisait référence à François Rabelais et son abbaye de Thélème, lieu réputé de culte dionysiaque où tous les plaisirs licencieux & les perversions étaient permis sur fond de liturgie antichrétienne.

Crowley ne fût pas le premier à mêler sexe & magie, il en a toujours été ainsi si on en croit les chroniques des sabbats de sorcières des siècles passés.

Il est, jusqu’à aujourd’hui, l’icône secrète la plus populaire au sein du Showbiz! demandez à David Bowie & Jimmy Page (et bien d’autres)!

“every man and woman is a Star / learn to think backward” (Crowley)

Le choix par Kubrick d’un château Rothschild comme lieu de tournage d’une partouze jet set satanique ne doit sans doute rien au hasard.

A noter que à l’époque, la “Presse” française n’a voulu voir dans le dernier film de Kubrick qu’un “brillant exercice de style un peu vain sous forme de psychanalyse d’un couple en crise” et RIEN sur l’occultisme illuminati du film !! Il n’est pire aveugles que ceux qui ne veulent rien voir et s’acharnent à rester “eyes wide shut”…

Quant au choix du scientologue/”messie”/psychopathe Tom Cruise, on sait très bien que la haute direction de cette secte (comme toutes les sectes) est sataniste…comme son fondateur Ron L. Hubbard, ancien compagnon de route du gourou sataniste (et escroc/branleur) Anton Z.Lavey et tous deux admirateurs et disciples de Crowley.

Chez les satanistes, le monde est vraiment petit: “annuit coeptis” :)

Gloire au grand Stanley Kubrick pour ses chefs d’œuvre insurpassables.

Et pour les amateurs de culture scabreuse, voici un lien: http://www.heresie.com/
(régalez vous, mes agneaux!)

Commentaire par Monsieur Bobbi

Plus ou moins d’accord avec Rosco.

Concernant les travers de nos “élites”, l’inégalé Salo, de Pasolini, me semble mille fois plus pertinent.

Commentaire par Le bélier des Carpates

Je vois la principale la différence d’analyse avec néon est d’autres : vous crevez d’envie de voir la vérité sur des élites dégénérées avides de sexe et de pouvoir. Dans la réalité ça se passe avec Dodo la Saumure, un coup de fil et un resto un peu minable.

Kubrick a réussi : c’est un film sur le fantasme et vous avez la trique.

Commentaire par Bonjour Maître

@Bonjour maître : exactement, la réalité, c’est toujours plus trivial que ce qu’on imagine.

De même concernant les serial-killers : les films les montres toujours comme des individus intelligents et pervers commettant des crimes compliqués, alors que dans la réalité, ce sont des abrutis sans imagination. Lire à ce sujet “Le complexe du loup-garou” de Denis Duclos.

Concernant Crowley, comme tous les chefs de sectes, c’était évidemment un pervers et un escroc qui s’entourait d’un décorum pseudo-sataniste pour satisfaire ses appetits sexuels. La raison pour laquelle la plupart des cultes dits “satanistes” ou des sectes impliques des scandales sexuels, c’est que les fondateurs de ce genre d’organisation n’ont justement qu’un seul but : fourrer à tout va. Le reste, c’est du flan pour attirer les gogos.

A la limite, le seul type crédible sur le créneau sataniste, c’était Charles Manson, et il était complètement dingue.

Commentaire par Rosco

“Dans la réalité ça se passe avec Dodo la Saumure, un coup de fil et un resto un peu minable.”

Ahaha, tellement vrai.

Il n’empêche que cette scène est une des plus belles jamais tournée dans toute l’histoire du cinéma.

Commentaire par Anonyme

@ bonjour maître : oui et non : certaines partouzes sont prosaïques et se déroulent dans des lieux banals et d’autres sont plus ritualisées (ref : témoignage des enfants Roche, l’émission sur les snuff movies par Elise Lucet qui traîne sur le net, la maison de noé près de toulouse…). Bien sur je n’y étais pas mais les témoignages des gosses qui y étaient m’apparaissent troublants et recoupant la vision (certes puissamment cinématographique) de Kubrick.

Par contre le Carlton n’a rien d’un boui-boui sordide (habitant à Lille je le confirme). Et n’oublions pas que même l’Elysée fut une bonbonnière à partouzes sous Madame de Pompadour. L’une des raison pour que DeGaulle veuille transférer l’exécutif au Château de Vincennes.

Pour ceux qui souhaitent jeter un coup d’oeil à la liste de films réaco-compatibles joignez moi sur mon mail : rocorporation@voila.fr

Commentaire par néon violet de bar à pute

Merci Néon, Bobbi et Rosco pour vos doctes com’ !

Ayant joui d’une aura de génie durant trois décennies au moins, Kubrick a je pense eu tout loisir de côtoyer les arcanes occultes et privilégiées des grands de ce monde, voire même d’assister, aux premières loges, à ce genre de sauteries interlopes entre puissants…
L’enquête, l’accumulation de documentation et le souci maniaque du plus grand réalisme possible est une constante de son processus de création. Se serait-il privé d’accepter une invitation qui put lui ouvrir les portes et les yeux ?

Commentaire par titifoso

Un aperçu plus large http://www.lemonde.fr/dsk/article/2011/11/26/dsk-et-sa-circonscription-secrete_1609639_1522571.html

En plus ils sont tous franc-maçons. Voilà comment marche un réseau de pouvoir entre libertinage, petit salé et bières. On croirait écouter une chanson paillarde par moment !

Visiblement le sens esthétique n’est pas l’apanage de cette élite là. La mise en scène s’évapore quand on se rapproche de la réalité.

Pour info Kubrick lisait énormément mais vivait reclus avec sa famille

Commentaire par Bonjour Maître

@titifoso :

Kubrick était certes un génie, mais je maintiens qu’il a eu un coup de mou sur la fin. De plus, en tant que cinéaste, son statut est encore bien en-dessous de celui des vrais puissants. Il y a un monde entre lui et un type comme Rockefeller, par exemple. Au mieux, les stars et nababs d’Hollywood se retrouvaient dans les fêtes vulgaires données par Hugh Hefner à la Playboy Mansion, genre d’endroit où aucun politicien ne se serait risqué.

Rappelez vous aussi que Mosley, le boss de la fédération de formule 1, s’est fait prendre la main dans le sac en uniforme nazi dans une orgie vaguement sado-maso : les quelques images qu’on a pu en voir sont d’un pathétique achevé, on dirait plus un mauvais porno amateur tourné dans une ferme de la Sarthe qu’une fête à la Eyes Wide Shut.

Quoi qu’il en soit, je ne crois pas que “le souci maniaque du plus grand réalisme possible” soit pertinent pour décrire l’oeuvre de Kubrick. Tous ses films témoignent au contraire d’une stylisation très forte.

Enfin, même s’il est possible que des puissants s’affublent de costumes stupides pour leurs partouzes ou leurs rituels d’intronisation (bienvenue chez les franc-macs), je doutent qu’ils arrivent à faire que des putes idiotes exécutent une chorégraphie aussi parfaite que celle du film.

Commentaire par Rosco

merci pour post de cet article :D

Commentaire par Portail automatique

Voilà. Pour résumer : Kubrick sondait les tréfonds humains de manière lucide et impitoyable mais les stylisait pour les sublimer dans la narration.

La guerre dans Full Metal Jacket. La condition humaine dans 2001. La violence dans Orange mécanique. L’affaiblissement, le renoncement dans Barry Lyndon. Le couple et l’amour dans Eyes Wide Shut. La folie dans The Shining ou Docteur Folamour.

La vérité nue n’est jamais agréable. Les grands hommes politiques sont de grands narrateurs. De Gaulle et sa princesse.

“Un grand esprit se mesure à la quantité de réel qu’il peut supporter” -Nietzsche

Commentaire par Bonjour Maître

Dans le genre partouze vous avez vu le dernier montage de la bête hilare sur le viol de Caroline Sinz place Tahrir ? Âmes sensibles s’abstenir…

http://labetehilare.blogspot.com/2011/11/un-film-pour-le-gang-bang-entre-les.html

Commentaire par ju

Voici un lien vers une conférence datant du 19 novembre 2011 donnée par Pascal Bernardin (auteur de “Machiavel pédagogue”) dans laquelle il explique comment les mondialistes utilisent l’éducation pour transformer les citoyens de l’intérieur en manipulant leurs modes de raisonnement et leur culture. On comprend comment l’Education nationale lave le cerveau de nos enfants.

http://www.dailymotion.com/video/xmgkjt_pascal-bernardin-l-enseignement-au-service-du-mondialisme_news#rel-page-under-4

C’est un document essentiel qu’il est indispensable de diffuser. Il explique comment on cherche à créer une nouvelle civilisation mondiale.

Commentaire par Bugeaud

Le lien d’hier ne fonctionne plus. J’en ai retrouvé un qui fonctionnait:

http://julia.gloria.tv/?media=219586

Cette conférence est vraiment fondamentale, ce n’est pas perdre son temps que la regarder.

Commentaire par Bugeaud

“(ref : témoignage des enfants Roche, l’émission sur les snuff movies par Elise Lucet qui traîne sur le net, la maison de noé près de toulouse…)”

Les liens, pour ceux qui n’ont pas encore vu ces édifiants témoignages:

Les enfants Roche et la débauche mortelle de leur papa magistrat: http://video.google.com/videoplay?docid=2446309226549109687

L’enquête rondement menée par l’équipe d’Elise Lucet sur les réseaux pédo-criminels, témoignages d’enfants: http://www.youtube.com/watch?v=NvkCbdDJ6a4

Commentaire par vaillantveilleur

Cette scène m´inspire ces quelques vers extraits d´un chef d´œuvre de la chanson française du début du siècle … chacun fait selon ses moyens.

“Y’en a qui pour faire la fête
S’en vont dans les grands salons
Avec des demi-mondaines
Qui leur bouffent tout leur pognon.
Moi, qui n´ai pas de galette,
Je vais au Parisiana, ah, ah, ah !

Enculer une vieille tapette,
J’en suis pas plus fier pour ça,
J’en suis pas plus fier pour ça !”

Commentaire par gilagila

[...] via French Carcan [...]

Ping par Parties Fines et Hyperclasse   |   Le Nouvel Ordre Mondial

[...] via French Carcan [...]

Ping par Parties Fines et Hyperclasse

Ça casse tout, en VF, FC !

Commentaire par criticusleblog

Pas d’accord en général, j’aime bien les VF^^… Mais je préfère l’autre voix de Tom Cruise, là Yvan Attal fait le job sans plus.
Kubrick surveillait de près ses versions étrangères… Trintignant gère en Nicholson !

Commentaire par titifoso

Il faut vraiment avoir les bourses pleines pour ne retenir de ce film que les strings des prostituées. Évidemment que cette scène est avant tout une messe noire et pas une simple orgie sexuelle ; je ne pense pas que des porcs en rut comme Sauce-Krade prennent le temps de faire des incantations avec un encensoir avant de faire leurs saloperies.

Ce qui est inquiétant, c’est que l’essentiel de nos élites soient Illuminati ou Franc-Maçonnes et que ces mouvements soient satanistes. Comme cela a été expliqué ici, http://vigilantcitizen.com/, notre environnement visuel regorge de symbolique. Et il serait difficile de dire de ce site qu’il est “complotiste” puisqu’il est purement factuel.

Commentaire par Oratoire Notre-Dame de Fatima

[...] Un trip heureux et constant, entre rencontres généreuses, improvisation permanente et expériences diverses, projets concertés et goût pour la flibuste moderne, façon parties fines et hyperclasse. [...]

Ping par Récépissé d’Asie – Partie I: 日本 « Clarence Boddicker’s nasty diary

Au fait, Kubrick est mort juste après le tournage d’« Eyes Wide Shut » (mais avant le montage…), « d’un arrêt cardiaque » (sic)… Il n’y a pas eu d’autopsie, et il a été rapidement inhumé. Cela alors qu’il n’avait que 70 ans et qu’il préparait un autre film.

De là à imaginer qu’il a été assassiné, il n’y a qu’un pas… que je franchis allègrement.

Commentaire par criticusleblog

17 lettres : conspirationniste !

Commentaire par titifoso




Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



Suivre

Get every new post delivered to your Inbox.

Joignez-vous à 79 followers